Une victoire très amère !!

Je viens de lire le ralliement de l’ADF-RDA à la cause de CDP ! Je n’ai pas de mot pour exprimer ma tristesse ! Nous avons gagné ! Mais je suis triste ! Oui Nous avons gagné ! :

  1. L’article 37 ne sera pas déverrouillé

Oui, quiconque sait lire sait que le projet de loi du gouvernement ne déverrouille pas l’article 37 ! Bien au contraire ! Notre argument sur la personnalisation du pouvoir a été entendu ! Le CDP et ses alliés qui, pendant longtemps nous parlaient de « sauter le verrou », n’auront tout simplement pas gain de cause ! Je ne sais même pas de quoi certains zèles se réjouissent, car j’aurai été eux que je me plaindrais !

  1. Il n’y aura pas de referendum

Oui, il n’y aura pas de referendum ! Il n’y aura pas de referendum parce que avec le soutien de l’ADF RDA, la majorité des ¾ de notre illustre Assemblée Nationale peut être réuni pour tout simple nous éviter le referendum ! Notre constitution permet cela ! 98 ! Oui il était 98 députés de la mouvance présidentielle à voter pour l’acceptation du projet de loi dans l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale ! La majorité des ¾ se situe à 93 !

Personne n’aurait perdu son temps à débaucher l’ADF-RDA si telle n’était pas l’intention ! Comme le dit Gilbert Ouedraogo, dans l’intérêt de la paix, il est temps de mettre fin à la crise et de commencer à gérer l’après crise ! Appeler au referendum, c’est faire perdurer la crise pour quelque mois encore, chose qui ne jouera pas en faveur de la si précieuse paix des burkinabè !

Voilà, j’ai tout dit ! Il n’y aura NI referendum, NI déverrouillage de l’article 37 ! Et pourtant, Blaise Compaoré se présentera en 2015 !

  1. Comment est-ce possible ?

Je ne dis pas que la lutte est terminée ! Je suis tout simplement réaliste ! Dans ce Burkina-Faso que je prétends connaitre si bien, il y aura des remous ! Peut-être même encore plus graves que ceux que nous avons connus à la mort de Nobert Zongo. Mais on finira par trouver un arrangement..

Que s’est-il donc passé ? Nous avons gagné sur le papier et pourtant je ne saute pas le champagne !  Je ne le fait pas, parce que malgré la défaite du CDP et de ses allies, Blaise Compaoré aura le droit de se présenter aux élections en 2015 ! Si vous saviez à quel point Compaoré m’exècre, vous comprendriez !

Que Diable donc s’est-il passé ? Avons-nous mené la mauvaise lutte ? Quelles erreurs avons-nous commises ? Aurions-nous mieux fait d’accepter un referendum au moins depuis le départ ? Les lecteurs de mon blog sauront qu’au départ j’étais pour une façon différente de lutter, chose que j’ai exprimé dans mon article « Comment Battre Blaise Compaoré » (https://burkinafache2015.wordpress.com/2014/01/13/comment-battre-blaise-compaore/). J’ai pourtant soutenu les méthodes de lutte du CFOP, surtout lorsqu’il est devenu claire que l’article 168 ne permettait pas  au président d’appeler à un referendum, en tout cas pas pour déverrouiller l’article 37 !

Avons-nous perdu de vu les détails ? La formulation du projet de loi était une surprise pour moi ! Est-ce ceci que le CDP a toujours voulu négocier ? Avons-nous, en étalant nous armes dans la presse donne à nos opposants les moyens de leur victoires ?

Des personnes plus attitrées que moi feront bientôt une autocritique de cette lutte et j’espère que des leçons en seront tirées.

  1. Conclusion

C’est bien une victoire amère que nous savourons ce soir. Tout n’est pourtant pas perdu pour l’alternance en 2015 ! Je reste convaincu que en sensibilisant les burkinabè à aller prendre leur carte d’électeur et à aller exprimer leur vote, nous réaliserons ce rêve pour notre pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :