Les vraies raisons de la prise du pouvoir par le MPSR (1/3)

Je vous propose une petite analyse des raisons évoquées par la junte au pouvoir à Ouagadougou, pour justifier son coup de force :

La dégradation de la situation sécuritaire
Pourtant, ce n’est pas par faute de n’avoir pas essayé. Roch à son élection en 2015 a hérité d’une armée divisée. Une armée où, les hauts gradés qui avaient supporté le putsch de Gilbert Diendéré, n’ont pas digéré la fin de non-recevoir que leurs cadets leur avaient opposé à cette occasion, en s’opposant au putsch. C’est donc d’une armée dont le commandement était toujours acquis à Blaise (ou du moins à leurs intérêts personnels) que le MPP hérite. Le pouvoir qui n’a aucune confiance à ces anciens, essaye en vain d’inciter ceci au départ volontaire à la retraite, afin de pouvoir les remplacer avec la génération des « boys » qui paraissaient plus dynamique et patriotique. Néanmoins, sous Roch, le budget de l’armée est passé de 93 milliards en 2016 à 222 milliards en 2020, le recrutement de 3 000 hommes supplémentaires est promis, les VDP sont adoptés par loi en 2018 pour venir en renfort à l’armée. 

Devant le refus des anciens de céder leur place, Roch allait multiplier les contacts directs avec les jeunes, chose que n’apprécieront pas les anciens. Inata, allait donner une opportunité au pouvoir de faire des remaniements, d’écarter justement les hauts gradés pour faire monter les jeunes. Ainsi, donc, Sandoago Damiba se retrouva commandant du 3e RIC, il y a à peine un mois. Pendant ce mois, il a, selon certaines sources au moins à deux reprises proposé la solution russe (Wagner) au président du Faso, qui l’a refusé : le Burkina, depuis 1960, est l’un des rares pays qui n’autorise aucune armée sur son territoire. Vous remarquerez, que même les forces françaises aujourd’hui stationnée au Burkina-Faso, n’effectuent que quelques petites interventions en territoire burkinabè, et cela, en conformité avec les accords de coopération qui ont permis leur installation au BF. Dans un tel contexte, installer un contingent de mercenaires russes au BF, l’un des rares pays d’Afrique, qui, avec la Guinée furent les seuls à demander le départ de l’armée française de leur territoire en 1960, relève non seulement d’un casse-tête national, mais aussi et surtout occidentale, européen en particulier, si ce qui se passe au Mali peut nous servir de leçon.
Inata a bien démontré comme l’a si bien dit Roch lui-même, les graves dysfonctionnements au sein de l’armée : le sabotage par quelques hauts gradés des efforts du gouvernement. C’est à ce moment aussi que la troupe fût entièrement démotivée, convaincue que les autorités ne donnaient aucune valeur à leur vie. Pour couronner le tout, les petits détachements militaires crées ci et là d’une part sous la pression des hommes politiques (chacun cherchant à couvrir son village) et d’autre part dans le but d’occuper le territoire, devinrent des cibles bien trop faciles pour l’ennemi. Les pertes en vie humaine au niveau des troupes se multiplièrent.

Finalement, les remaniements Roch effectués après Inata, étaient trop peu et trop tard ; e ver était déjà dans le fruit. Wagner, a-t-elle financé le coup ? La question à 1 million. La vitesse avec laquelle on a vu des manifestants avec le drapeau russe à Ouaga m’étonne bien ! Pour y avoir cherché presqu’en vain une simple crème glissée pour mon fils, je m’étonne que le drapeau russe y soit plus disponible !


Roch a été déchu de ses fonctions, mais les saboteurs sont toujours là, dans l’armée ; les « boys », auront-ils plus de succès ? Comment mettront-ils à l’écart ceux-là même, dont les retenues ont causé Inata et coûté la vie à de multiples soldats ? En tout cas, Wagner n’est pas une solution. Sa seule référence est la République Centre-Africaine, dont la situation n’a rien de commun avec celle du Burkina. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :