Vive le Faso !

1966, 1980, 1982, 1983, 1987, 2015, 2022 !

En 60 ans d’Indépendance, notre pauvre pays n’a connu que deux présidents qui sont arrivés au pouvoir par la voix des urnes : Maurice Yaméogo et Roch Kaboré. Cela fait à peine 14 années de gouvernance civile ! Le reste du temps, un militaire s’était accroché au pouvoir sous quelques prétextes !

Hormis une quinzaine d’années, le Burkina-Faso est un produit pur de son armée, et le bilan n’est pas reluisant ! :  pays le plus pauvre de la sous-région, avec l’un des plus faibles taux d’alphabétisation, de couverture sanitaire, un fort taux de mortalité infantile, de chômage et j’en passe. Un pays en proie à la famine et à la maladie ! Bref, en comparaison à la Côte d’Ivoire voisine où les militaires n’ont effectué qu’un bref passage au pouvoir, le Faso est loin, très loin même ! En somme, les seules fiertés dont pouvaient se prévaloir les burkinabè, étaient d’une part Thomas Sankara (certes, produit de notre armée) et d’autre part notre culture démocratique arrachée au prix de notre sang lors de la révolution de 2014. Dans ce contexte donc, ce qui vient de se passer une fois encore aujourd’hui en sol burkinabè est une HONTE ! Une grande HONTE, que nous tous, ici et maintenant, nous refusons de supporter !

Les militaires se trompent de cible, ils se trompent de mission, ils se trompent de terrain. Leur cible, leur mission, leur terrain est la lutte contre le terrorisme dont le pays est en proie depuis des années. Nous leur avons donné tout ce que nous pouvions pour cette mission. Nous avons même, à travers les VDP fait leur travail à la leur place ! Que nous veulent-ils alors donc ? Pendant que nous consentissions tous à l’effort de guerre pour les soutenir, il était évident qu’eux ne se souciaient point de notre bien-être : on pouvait bien les voir, sur les barrages routiers, être plus préoccupé à nous arnaquer qu’à combattre les terroristes ! Tout prétexte était (est toujours) bon pour vous soutirer quelques billets ! Grâce à eux, nous sommes dans l’état piteux où nous sommes, à cause de tant d’années de gouvernance militaire. N’oublions pas non plus, que c’est la même armée (une de ses branches si vous voulez) qui s’était acoquinée avec les terroristes que nous combattons aujourd’hui. C’est dire que l’armée n’a aucune solution contre le terrorisme ! Elle n’en avait pas lorsqu’elle n’avait que la lutte contre le terrorisme à s’en soucier, elle n’en aura pas lorsqu’elle aura en plus, tous les autres problèmes de la nation à résoudre !

Une fois encore, pour la nième fois, nous sommes tous interpellés, à sortir défendre, notre pays, défendre la chose publique, défendre le Faso. Comme un seul être, femmes et hommes politiques, citoyennes et citoyens nous devons une fois encore faire échec à cette forfaiture !  Certes, nous ne partageons pas les mêmes vues politiques, mais aujourd’hui, nous avons tous le même devoir de défendre le Faso, la République que vient de dissoudre une bande de putschistes.

Alors, non, non, et non, MPSR dégage !

Koudraogo Ouedraogo

Blog : https://koudraogo.blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :