Echec et Mat !

Finalement !!!

La nouvelle est tombée comme un couperet le 4 Janvier : Salif Diallo, Rock Marc Christian Kaboré et Simon Compaoré ont rendu leur démission du CDP !

Vraisemblablement, ils seraient suivis par d’autres bonzes et militants du parti au pouvoir.

Motif !?

Le manque de démocratie interne ! Les questions du l’article 37 et du Sénat !

La bête a perdu ses dents ?

Ce n’est certainement pas maintenant que ces caciques du régime se rendent comptes des maux du CDP.  Depuis le premier épisode déjà de l’article 37 – en 1998 ?- , il était évident que Blaise Compaoré n’avait aucune intention de céder la place ! A dieu les ambitions des uns et des autres qui ont accumule poste ministériel et législatif depuis pour se faire une réputation, se faire la main et se préparer à diriger le pays un jour.

Je me suis souvent poser la question sur ce blog a savoir quels étaient ces hommes sans ambitions qui rentraient chez eux tous les soirs pour dire à leurs fils et à leurs filles qu’il n’avait que pour ambition que Blaise Compaoré demeure président de la république !

L’on peut accuser les politiciens de tout, sauf de n’avoir pas d’ambitions ! S’ils n’ont aucunes ambitions pour leur pays, ils en ont au moins pour eux-mêmes ! Alors, l’obstination de Blaise à ne laisser personne d’autre au CDP briguer la magistrature suprême aura poussé ses amis intimes à partir ?

Et depuis quand quitte-t-on Blaise Compaoré ? De mémoire, c’est Compaoré qui rassemble et écarte ! Le « grand rassemblement » rappellerons-nous ! Ceci est bien une première !

Rock, Salif et Simon sont-ils si las des magouilles de Blaise au point de prendre de si gros risque ! Pour moins, il y a en que l’on a envoyé « ad Patres » sans autres formes de jugements !

Ces démissions signifient elles que la bête a perdu de son mordant d’antan ? Nos démissionnaires pensent-ils bénéficier de l’effet de groupe ? Seul on est vulnérables, a plusieurs on a plus de chances ? Autant de questions qui méritent une bonne investigation journalistique ! Norbert ou es-tu ?

Et si … on les avait poussés pour faire la place ?

L’idée que Blaise ira aux urnes afin de modifier la constitution pour briguer encore un mandat ne me convainc pas. Traitez-moi de naïf si vous voulez mais le scenario est bien trop lugubre et même Blaise Compaoré ne fera pas pareille chose :

–          Il y a d’abord le temps qui n’est pas en sa faveur :

Supposant que le mandat de Blaise expire en Juin 2015, le referendum ne peut donc avoir lieu en 2015 en vertu de la Charte de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance qui interdit tout tripatouillage des lois 6 mois avant une élection : « Aucune réforme substantielle de la loi électorale ne doit intervenir dans les six (6) mois précédant les élections, sans le consentement d’une large majorité des acteurs politiques. »

Alors, s’il y tient, il faudra donc en 11 mois qui nous restent, réviser le fichier électoral – dont du reste la révision pour l’élection de 2015 commencera bientôt j’imagine – , organiser et tenir le referendum avant le 31 Décembre ! Impossible à mon avis d’autant que la budgétisation n’a pas été faite  au budget dernier ! Il faut attendre jusqu’à la prochaine loi budgétaire pour dégager les fonds nécessaire ! Et si cela est possible que l’assemblée nationale lui accorde un budget pour un referendum sur l’article 37, on se pose la question de savoir pourquoi il ne révise pas l’article 37 a l’assemblée donc !? Comme ne 98 !

–          Le contexte ne s’y prête pas non plus

Nous sommes dans le Faso de l’après Sankara et Norbert Zongo. Nous dans le Faso de l’après 2012.  Trois grandes crises qui définissent notre peuple. Trois crises au cours desquelles nos doyens nous ont recommandé de prendre notre mal en patience, car comme l’on le dit chez nous, « toute chose a une fin ». Cette fin  c’est 2015 ! Nous avons avalé des couleuvres comme l’amnistie pour que cette fin arrive. Cette fin, c’est la seule raison pour le Faso de continuer ! Compromettre cette fin serait nous mettre dans la même situation que ces bonzes du CDP qui viennent de démissionner ! Sans plus rien à perdre …

Si Blaise ne tiendra aucun referendum, quoi alors ? A-t-il simplement vidé le CDP pour faire la place à son frère ? Nous avons assisté avec intérêt au coup d’Etat interne qu’on effectuer les partisans De François sur les instances du CDP. Pourtant, d’aucun restait sceptique quant à la nomination de François Compaoré comme candidat du CDP pour 2015 ! Salif Diallo l’on se rappelle à parler de patrimoinisation du pouvoir ! Désormais, la voie est libre pour François Compaoré !

Conclusion

Nos démissionnaires se sont-ils fait avoir ? Blaise les a t ils provoqué avec ses propos plus que flous pour les pousser à libérer les lieux ? C’est ma conviction ! Et ils sont tombés dans le panneau !

2 commentaires sur “Echec et Mat !

  1. Ping : Article 37 : Les champs de la bataille | Burkina Fâché

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :