« L’erreur est humaine, je fais mon mea-culpa pour cette affirmation »

C’est en ces termes que Rock Marc Christian Kaboré, ancien Premier ministre, ancien Président de l’Assemblée Nationale, Ancien ministre de l’économie et des Finance, ancien SEN du CDP, compte se tirer d’affaire vis-à-vis de sa position précédente face à l’article 37. 

Rappelons –nous que pour Rock, il ya encore quelque semaine, l’article 37 était anti-démocratique !

Ce qui a changé ?

Qu’est-ce qui a donc changé pour que ce monsieur qui a occupe de haute fonction dans notre pays, s’aperçoive enfin de ce que même les enfants du primaire savaient depuis des lurettes ?

Rien selon Assimi Kouanda  !

Oui, dans sa réponse a la lettre ouverte aux démissionnaires, le SEN du CDP fait le point.  Je cite : « Concernant le manque de démocratie à l’intérieur du CDP, il faut simplement noter que tous ceux qui ont quitté cette formation politique ont, de façon constante, avancé cet argumentaire quand, ceux qui se disent aujourd’hui victimes de cela, tenaient fermement les rênes du Parti entre leurs mains. Ils s’en défendaient, à juste titre à l’époque, en disant que c’était un argument facile et éculé. Nous leur rappelons, en conséquence, leurs propres déclarations.

Enfin, le caractère anti démocratique de la limitation du mandat présidentiel a été dénoncé par le IVè Congrès Ordinaire du CDP tenu en 2009 sous la présidence de M. Roch Marc Christian KABORE qui a, du reste, fait plusieurs sorties médiatiques sur le sujet en jurant, la main sur le cœur, que notre Parti travaillera à modifier l’article 37. Depuis lors, aucune autre mesure n’a été prise pour changer cette position prise par une Résolution du IVè Congrès du CDP alors que M. Roch Marc Christian KABORE était Président du CDP entouré de M. Salif DIALLO, 1er Vice-Président chargé de l’Orientation politique et de M. Simon COMPAORE, 2ème Vice-Président. »

Beaucoup en lisant entre les lignes

A la superficie, rien ne semble avoir change. Pourtant, nous pouvons citer comme changements :

Le passage du flambeau de Blaise a François

Bien vu !  Il y a cependant un changement, Mr Kouanda ! Ce changement, c’est d’abord la composition du SEM selon le Ve Congres du CDP ! Rock et al., hommes de Compaoré Blaise, ont passe le flambeau a vous, que nous savons tous homme de Compaoré François !

Oui, cela a d’abord semble une simple formalité, mais a y voir, les changements que feront François seront profonds

Adieu la vieille garde

On ne s’y attendait pas du tout ! Prétextant sans doute la crise qui a secoue le pays en 2012, Rock, Simon et autres se sont effectivement retirer de la vie politique nationale. Ils n’ont pas renfile pour l’AN ni la mairie ! Etait-ce une décision volontaire ou un coup de la branche « Françoise » du CDP ?  A l’époque nous avions plutôt pensé qu’ils se retiraient afin d’avoir une main mise sur le fameux Sénats ! Aujourd’hui, nous pensons plutôt qu’ils ont été écartés. Pour preuves, les propos de Mr. Kouanda qui nous laissent croire qu’ils ont été systématiquement marginalisé dans le parti. Jugez-en vous-même : « cette démission est, en elle même, un non événement dans la mesure où tout le monde savait depuis longtemps que ces ex-camarades étaient de plus en plus enfermés …  nous disons qu’aucune autre direction politique que celle d’aujourd’hui n’a jamais travaillé avec autant de transparence et de concertation en veillant scrupuleusement au respect des délais imposés par nos textes fondateurs pour la convocation et la tenue de toutes nos instances tout en libérant totalement la parole aux participants. Évidemment, on ne peut parler que lorsqu’on est present. »

Hmmm ! Un non-événement ! C’est le moins que l’on puisse dire ! En effet, ils sont tous des anciens quelques choses sans vraiment grandes relevances pour les affaires courantes ! Une course vers le fond depuis l’avènement des « Francoisistes » aux CDP ! Assurément la « la plateforme politique initiale du CDP a été trahi ! ». J’en conviens avec vous Mr. Salif Diallo étant donne que cette plateforme était « Blaise Compaoré comme président a vie ! »  Tous les moyens étaient bons pour réaliser cette plateforme :

–       par example, un régime parlementaire ou nous oublions Blaise à la présidence pendant que le CDP s’accapare toujours l’AN, donc le premier ministère. Dans cette mesure, nul ne s’opposera a une non-limitation du mandat présidentiel d’autant qu’il ne dispose pas du pouvoir réel !

–       on pourrait aussi, a défaut d’inscrire dans la constitution que Blaise Compaoré est président a vie, faire sauter le verrou de l’article 37. Cette logique, bien sûr comptait sur le fait que Blaise voudrait bien rester président.  Mais voila, la crise de 2012 lui a fait changer d’avis.  Il a décidé de se retirer, et de passer le flambeau à son frère. Cela est chose faite dans le parti.

« Qu’est-ce que vous appelez alternance ? »

Arrogance ou mauvaise foi ? Certainement pas ignorance !  Alors lorsqu’un homme de la trempe de Rock March Christian Kaboré me dit : « L’erreur est humaine, je fais mon mea-culpa pour cette affirmation », je ne peux empêcher le courroux qui m’envieillit ! Cette arrogance du CDP ! 

Le pire, ce n’est pas qu’il nous demande de croire que lui a fait une erreur en pensant que la modification de l’article 37 serait une bonne chose pour la démocratie au Faso ! Le pire c’est qu’il y a en qui ont déjà gobé cela !  Lisez un peu les réactions et les commentaires ! Tout le monde applaudit et félicite ! Personne ne pose la question qu’il faut ! Il semblerait même qu’il y a en plein, prêt a rejoindre leur nouveau parti en masse, avant même la définition des orientations politique ou économique du parti !

Pauvre Faso ! Quelle naïveté !

Conclusion

De grés ou de force, ces hommes qui ont fait avec Blaise Compaoré tout le mal qu’il pouvait à notre pays, viennent d’ouvrir la voie à François Compaoré pour 2015. La prudence requière de nous que nous soyons méfiants, sinon très méfiants quant à leurs véritables intensions.  « Je n’ai rien à voir avec l’affaire  Dabo Boukari»  s’exclame Salif Diallo ! Ces messieurs ont bien trop de dossiers à répondre pour mériter une quelconque rapide réinsertion dans la vie politique de notre nation ! S’ils n’ont aucun marché avec Blaise Compaoré, qu’ils ne prouvent en faisant avancer les grands dossiers de notre pays : Thomas Sankara, Dabo Boukary, Norbert Zongo ! On verra s’ils sont vraiement repentants ! Qu’ils nous disent ce qu’ils en savent ! Et ne nous dites pas que n’avez rien à voir avec ! Surtout pas !!!!  L’Amnistie est la ! Alors … que ceux qui n’ont rien a cache délient leurs langues !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :