La liberté d’un peuple ne se donne pas , elle se conquiert !

Vraiment, ceux qui essayent  de justifier le coup d’Etat au Mali par les disfonctionnement du systeme m’etonne !:  il n’y a pas de démocratie parfaite, surtout quand le peuple est mouton !

Comment pensez-vous que George Bush a pu être élu 2 fois comme président des USA ? Reagan ?

Les problèmes politiques ne se résolvent pas avec des coups d’Etat !

Comme je l’ai souvent expliqué, la démarche qui conduit à un coup d’Etat est une des plus ignobles :

– il y a d’abord la haute trahison de l’Etat en ce sens que l’on prend la décision d’imposer son propre vue à toute la nation, plutôt que de laisser ceux que le peuple a élu à leur place,

– ensuite, il y a le détournement et la corruption : Les armes et les hommes de l’Etat sont détournés et corrompus pour exécuter le coup d’Etat.

En clair, l’auteur d’un coup d’Etat est un malhonnête de la pire espèce ! Il n’ ya rien de bon à attendre d’un tel personnage.  Je vois déjà les doigts qui pointent vers le Niger ! Oui, ils ont rendu le pouvoir, mais non sans s’être servi, et très largement pendant cette courte transition. Les châteaux ont poussé de façon spontanée et même si ils ne sont plus en avant aujourd’hui, tout le monde sait la déférence que la classe politique leur voue !

La junte malienne suit l’example. Elle réclame déjà une immunité de tous ses membres qui vont gérer la transition. Ils pourront alors égorger, violer et piller ! Ya foyi ! Quand on veut bien faire, on commence d’abord par mettre les garde-fou; on ne les enlevent pas !

Justifier un coup d’Etat, c’est aussi admettre que n’importe quelle bande armée pas nécessairement de l’armée régulière, puisse venir chasser les dirigeants pour établir un ordre nouveau quand « ca ne va pas ». Quand les touaregs le font, on parle de rébellion ! Pourtant il n’y a aucune différence ni dans le fond, ni dans la forme avec ce que Sanogo a fait : une bande de voyous armée veulent imposer par la force leur vision des choses ! C’est ce que Kabila a fait en son temps avec la bénédiction des Sassou, Bongo et autres ! Ces derniers – les soi-disant rebelles – seraient même plus fréquentables que les premiers parce que eux au moins ne commettent pas forcement le détournement des armes du peuple !

Un coup d’Etat ne résout rien, jamais ! Je ne connais aucun pays libre qui soit passé par un coup d’Etat. Même au plus chaud de la révolution de 1789, l’armée française est restée dans ses casernes. Et pourtant, elle voyait bien la pourriture du système monarchique !

Il n’y a pas de coup d’Etat salutaire. La liberté d’un peuple ne se donne pas ! Le peuple doit lui-même conquérir sa liberté ! Pour me comprendre, comparez la Tunisie et l’Egypte a la Libye ! La communauté internationale à essayer de donner la liberté au peuple libyen, aujourd’hui ils s’entretuent toujours pendant que les autres ont assis des institutions pour passer à l’Etape qui suit.

2 commentaires sur “La liberté d’un peuple ne se donne pas , elle se conquiert !

  1. Ping : « Le soleil Zida », ce nouvel astre de Kwesi Debrsèoyir Christophe DABIRE, 3/4 | Burkina Fâché

  2. Ping : « Le soleil Zida », ce nouvel astre de Kwesi Debrsèoyir Christophe DABIRE, 4/4 | Burkina Fâché

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :