Et quoi maintenant ?

Voila , la nouvelle est tombe, nette comme un couperet ! Concise, Claire et Nette : « Nous ne sommes pas ici pour réviser l’article 37 »
Le mot clef ? : CONSENSUS !  CONSENSUS ! CONSENSUS !
En politique, il faut toujours savoir se laisser une porte de sortie ! L’opposition Burkinabé semble n’y avoir rien compris ! Et pourtant, j’ai écris maintes articles les mettant en garde sur mon Blog :
Pourquoi Blaise Compaoré est à son dernier mandat !
La vraie raison derrière les reformes constitutionnelles au Faso.
Il était une fois … un président devenu premier ministre !

Je crois que ce jour est le plus triste de tous ! Le jour ou toute l’opposition prouve qu’elle n’est pas suffisamment mature pour veiller aux affaires de notre pays ! Je reviendrai plus tard sur l’opposition ! Mais une fois encore ils se sont fait avoir ! Maintenant, on pourra nous fourrer n’importe quoi dans notre constitution, et c’est la faute de l’opposition !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :