21 ans après La Baule : Partie 1: Etat des lieux

En Juin 1990 au 16 ème sommet France – Afrique, François Mitterand, alors président de la république française, changea le cours de l’histoire de beaucoup de pays d’Afrique en ces termes : « Il y aura une aide normale de la France à l’égard des pays africains, mais il est évident que cette aide sera plus tiède envers ceux qui se comporteraient de façon autoritaire, et plus enthousiaste envers ceux qui franchiront, avec courage, ce pas vers la démocratisation.. ».

La France étant l’un des plus grands bailleurs de fond en Afrique, le conditionnement de l’aide française  a la démocratisation des pays, n’allait rester sans suite. En effet, dans les années qui ont suivi La Baule, beaucoup de pays ont adopté le multipartisme. Les constitutions ont été rédigées, adopte par référendum. Les pays se sont dotés d’institutions démocratiques : exécutif par l’élection des présidents de la république, législatif par les élections de députe, et quelque fois des sénateurs, judiciaire.

Mais, au delà du simple mot « démocratie », Mitterand avait toute une vision de ce qu’il entendait, comme il l’explique :  » Lorsque je dis démocratie, lorsque je dis que c’est la seule façon de parvenir à un état d’équilibre au moment où apparaît la nécessité d’une plus grande liberté, j’ai, naturellement, un schéma tout prêt : système représentatif, élections libres, multipartisme, liberté de la presse, indépendance de la magistrature, refus de la censure… A vous peuples libres, à vous Etats souverains que je respecte, de choisir votre voie, d’en déterminer les étapes et l’allure.. »

Le sommet de La Baule s’est tenu du 19 au 21 Juin 1990. Aujourd’hui, cela fait exactement 21 ans depuis la fin du sommet. 21, l’age de la majorité dans beaucoup de pays. A l’heure ou les démocraties lancées dans les années 1990 devrait avoir atteint leur majorité, je vous propose cette analyse de l’état des lieux en Afrique Francophone.

21 années après La Baule. je vous propose cet article en 4 parties afin de constater l’état des lieux, analyser les raisons du succès des uns et de l’échec des autres et finalement réfléchir sur les perspectives d’avenir :

  1. 21 ans après La Baule : Partie 1: Etat des lieux
  2. 21 ans après La Baule : Partie 2: Comment ils ont réussi
  3. 21 ans après La Baule : Partie 3: Comment ils ont échoué
  4. 21 ans après La Baule : Partie 4: vers un renforcement de la démocratie

Constat : De 1990 a 2011

Constatons d’abord l’état des lieux. Pour cela , je vous propose un simple tableau récapitulatif dont la signification est évidente :

Pays President en 1990 President en 2001 Commentaire
Bénin  Mathieu Kérékou  Thomas Boni Yayi  Succession des présidents depuis 1990: Kérékou, Soglo, Kérékou, Yayi
Burkina Faso  Blaise Compaoré  Blaise Compaoré  Blaise Compaoré est arrivé au pouvoir en 1987 a la faveur d’un coup d’état. Depuis il a organisé et remporte les élections en 1991,1998 et 2010 bienque la constitution du Burkina Faso limite le nombre de mandat a 2.
Burundi Pierre Buyoya  Pierre Nkurunziza  Le pays a connu la guerre civile. Le processus de paix a pris fin en jusqu’en 2005
Centrafrique André Kolingba Francois Bozize Bozize accede au pouvoir en 2003 par coup d’état.Il organisa et gagna les élections présidentielles 2 ans plus tard.
Congo Denis Sassou Nguesso Denis Sassou Nguesso  Denis Sassou Nguesso perd les élections en 1992 et cede le pouvoir a Pascal Lissouba. Denis Sassou Nguesso renverse Lissouba après une sanglante guerre civile en 1997.
Côte d’Ivoire Felix Houphouet-Boigny Alassane Dramane Ouattara Reconnu vainqueur de l’élection présidentielle de 2010, Alassane n’a pas pu entre en fonction immédiatement,du fait du Refus du président sortant de reconnaître le verdict des urnes. A la guerre civile qui secoue et divise le pays depuis 2000, succédera une guerre de succession qui se terminera par la victoire des forces pro-Ouatarra.
Djibouti Hassan Gouled Aptidon Ismael Omar Guelleh Ismael Omar Guelleh succède à son oncle Hassan Gouled Aptidon. Il est à son 3 eme mandat
Gabon Omar Bongo  Ali Bongo  Ali succède à son père decede en 2010 alors qu’il était encore président.
Guinée  Lansana Conté  Alpha Condé  Alpha Condé est le premier président démocratiquement élu de la Guinée
 Mali  Moussa Traoré  Amadou Toumani Touré  Moussa Traoré refuse de céder face aux pressions démocratiques. Face à la répression aveugle qui a suivi certaines manifectations, une frange de l’armée avec Amadou Toumani Touré (ATT), intervient pour arrêter le bain de sang. Traoré est déposé en 1991.  ATT organise des élections auxquelles il ne prend pas part et cède le pouvoir a Alpha Omar Conaré 1993. ATT est a son tout élu président en 2002,puis re-elu en 2007
 Maroc  Hassan II  Mohammed VI  Le roi  Mohammed VI succede a son pere Hassan II. Le printemps arabe vient de forcer le roi a annoncé une batterie de reforme constitutionnelle.
 Niger  Ali Saïbou  Mahamadou Issoufou  Le Niger a connu plusieurs blocages de ses institutions qui ont incité l’armée à intervenir
 Rwanda  Juvenal Habyarimana  Paul Kagame  L’assassinat de Juvenal Habyarimana va plonger le pays dans la guerre civile, a laquelle les forces de Paul Kagame mettent fin en 1994. Kagame devient alors vice-président dans le gouvernement post-génocide. Il est elu president en 2000, puis remporte les élections en 2003 et en 2010
 Sénégal Abdou Diouf Abdoulaye Wade  Abdoulaye Wade remporte l’élection de 2000 a sa 5eme tentative. Il est re-elu en 2007.
 Tchad Hissène Habré Idriss Déby   Idriss Déby arrive au pouvoir en 1991 apres un coup d’état. Il vient de remporter son 4 eme mandat a la tête du Tchad.
 Togo Gnassingbé Eyadéma Gnassingbé Faure Gnassingbé Faure succède à son père Gnassingbé Eyadéma lorsque celui-ci decede en 2005.
 Tunisie  Zine al-Abidine Ben Ali  Fouad Mebazaa (par intérim) Ben Ali fut chasse du pouvoir par une révolution populaire en Janvier 2011 apres 23 annees aux affaires. Fouad Mebazaa assure l’intérim depuis Janvier.
 Zaïre Mobutu Sese Seko  Joseph Kabila  Joseph Kabila succeda a son père Laurent Kabila , assassiné en 2001. Laurent Kabila renversa Mobutu Sese Seko en 1991 apres une longue campagne militaire lancé depuis l’Est du pays.

Pour des informations detaillées sur l’état des libertés dans chacun des pays, consulter les fiches pays de la BBC

L’indice de démocratie

En guise d’analyse des progrès effectuer depuis le sommet de La Baule, je vous propose une lecture de l’indice de démocratie des pays cites ci-haut.

Pour la petite histoire, l’indice de démocratie est un indice compile par le journal britannique « The Economist ». L’indice est publié tout les deux ans. Il examine 167 pays dans le but d’évaluer qualitativement leur niveau de démocratisation sur une échelle allant de 0 à 10. Plus de 60 criteres sont utilisés comme base de l’évaluation.L’indice range les pays dans les classes suivantes :

  1. les démocraties, qui sont les pays qui ont un indice entre 8 et 10.
  2. les démocraties imparfaites, qui sont les pays qui ont un indice entre 6 et 8.
  3. les régimes hybrides, qui sont les pays qui ont un indice entre 4 et 6.
  4. les régimes autoritaires, qui sont les pays qui ont un indice inférieur à 4.

Les pays francophone qui étaient à La Baule dans l’indice  2010:

Pays Indice 2010 (sur 10) Catégorie Rang (sur 167 pays)
Bénin 6.17 Démocratie imparfaite 72
Burkina Faso 3.59 Régime autoritaire 120
Burundi 4.01 Régime hybride 110
Centrafrique 1.82 Régime autoritaire 162
Congo 2.15 Régime autoritaire 155
Côte d’Ivoire 3.02 Régime autoritaire 139
Djibouti 2.20 Régime autoritaire 154
Gabon 3.29 Régime autoritaire 133
Guinée 2.79 Régime autoritaire 144
Mali 6.01 Démocratie imparfaite 79
Maroc 3.79 Régime autoritaire 116
Niger 3.38 Régime autoritaire 128
Rwanda 3.25 Régime autoritaire 134
Sénégal 5.27 Régime hybride 95
Tchad 1.52 Régime autoritaire 166
Togo 3.45 Régime autoritaire 124
Tunisie 2.72 Régime autoritaire 145
Zaïre 2.89 Régime autoritaire 142

Les démocraties

Le Benin et Mali  sont sans conteste parmi les plus démocratiques en Afrique francophone: L’indice de démocratie 2010 les classe dans les démocraties imparfaites. A titre comparatif,  la France elle même a été classée comme démocratie imparfaite par le rapport 2010. Les auteurs du rapport justifient ce déclassement de la France (démocratie en 2008) en ces termes : « Diverses tendances politiques négatives en France ces dernières années ont entraîné la rétrogradation de ce pays à la catégorie « démocratie imparfaite ». La confiance du public dans les partis politiques et le gouvernement est extrêmement faible. Les enquêtes ont également montré que l’engagement politique des citoyens a diminué. Le degré du soutien de la population en faveur de la démocratie est parmi les plus bas des pays développés. Une personne sur sept croit que la démocratie ne vaut pas mieux qu’une autre forme de gouvernement. Le fossé entre les citoyens du pays et ses élites politiques s’est élargi. Les violentes émeutes de ces dernières années sont un autre symptôme du malaise politique. Sous le régime politique français, le président exerce d’énormes pouvoirs. Le style autocratique et autoritaire de l’actuel président, Nicolas Sarkozy, menace de saper les traditions démocratiques. Il a augmenté le sentiment anti-musulman et a mis l’accent sur les racines chrétiennes du pays au cours de sa présidence. La pression sur les journalistes et les médias électroniques ont conduit à une baisse de la liberté des médias. »[1]

Au Bénin comme au Mali, les anciens dirigeants sont partis sans causer aucun  problème. Kérékou  a cédé la place a Soglo sans effusion de sang. Amadou Toumani Touré, lui, ne s’est même pas présenté aux élections.

21 ans après La Baule, nous pouvons dire que 2 pays sur 18 sont sur la bonne voie pour réussir le challenge que leur avait lancé Mittterand !

Et les autres ?

Deux autres pays , le Sénégal et le Burundi, pourrait aussi bien réussir le pari. Pour les autres ,  il n’ y a pas vraiment eu de changement en 21 ans ! Comment ? Pourquoi ?

Nous analyserons les raisons de cette stagnation dans la seconde partie de cet article.

Un commentaire sur “21 ans après La Baule : Partie 1: Etat des lieux

  1. Ping : 21 ans après La Baule : Partie 2: Comment ils ont réussi « Burkina Fâché

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :