A quoi sert l’état si il n’a pas la responsabilité de créer des emplois ?

« il a annoncé la mise en oeuvre d’un programme spécial de création d’emplois pour les jeunes et les femmes dont la mission principale sera de réduire considérablement le taux de chômage de 2,4% à 1% »

Phrase très ambiguë !

Sens 1 : Le taux de chômage est de 2,4% et on veut le réduire à 1% !

Sens 2 : Le taux de chômage est de N% et on veut le réduire de 2,4-1%. Dans ce cas, il faudrait plutôt dire de 1-2,4% !

Si le sens est 1, j’aimerais bien savoir ce que l’INSD en pense ! Malgré le taux d’analphabétisme énorme, j’ai l’impression que presque 90% des étudiants en fin de cycle n’ont rien à faire (seules l’exception des médecins et des pharmaciens). Alors si l’Etat travaille avec des données différentes, on comprend donc pourquoi il ne perçoit pas ce que la majorité des burkinabe voit comme problèmes qui minent notre pays. N’est pas d’ailleurs ce qui à poussé Mohammed Bouazari au suicide ? Quant tout le monde pensait que tout allait bien, lui chaque jour souffrait en silence son calvaire. La suite on la connaît : le printemps arabe !

Penser que ce n’est pas à l’Etat de créer des emploie est tout à fait faux ! L’Etat doit assurer le bien être de ses citoyens ! Bien être signifie aussi avoir un travail décent qui donne un sens a son existence !

Biensur tout le monde ne peut pas être fonctionnaire ! Mais l’Etat doit créer les conditions qui permettent au prive de créer des emploies.  Cela inclut :

  • des procédures alléger de création d’entreprise : dans certain pays développés cela se fait en 2 heures
  • des mesures aussi bien financière , fiscales et politique pour favoriser la création d’entreprise : impôts, taxes diverses, financements,
  • des infrastructures de qualité pour favoriser le fonctionnement des entreprises : eau, électricité, routes, téléphone, internet,
  • etc.

Pour ceux qui ont tenté l’expérience, le Faso brille par sa médiocrité en la matière ! L’Etat est trop souvent trop gourmand si bien que les entreprises croupissent des leur création sous le fardeau des taxes, impôts et autres cotisations diverses dont elles doivent s’acquitter avant même d’avoir fait la moindre affaire. L’état des infrastructures laisse  à désiré: le simple téléphone, ou la simple connexion internet, en dépit des tarifs extorsionistes n’est tout simplement pas disponible ! Quand toute l’activité n’est pas à l’arrêt pour faute d’électricité, vous êtes coupé de vos clients, fournisseurs et du reste du monde parce que le réseau de téléphonie ou internet est en panne ! Le pire, à la fin du mois, on vous réclame des redevances et que sais-je encore ! Un exemple, l’ internet mobile : Au moins 18 000 CFA chaque mois ! Peut-on jamais vraiment l’utiliser ? non ! Je ne commencerai même pas sur l’affaire de l’électricité, autrement je ne bouclerai jamais cet article !

En somme,la problématique que l’emploie est très sérieuse et il convient de s’y attaque de façon objective et avec des données fiables. La complaisance dans ce domaine ne mènera qu’a la révolution comme dans le cas actuel du proche orient. A bon atendeur donc, monsieur le PM !

L’ Etat ne peut pas être un pourvoyeur direct d’emploi pour tout le monde. Cependant, il incombe à l’Etat de créer les conditions nécessaires à l’épanouissement du secteur privé afin que celui-ci crée les emploies dont nous avons tous besoin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :